Les Musicales des Coteaux de Gimone organisaient, samedi 9 juillet, à l’église de Saint-Elix-d’Astarac, un concert au programme original faisant alterner deux duos de contrebasse et piano, l’un classique et l’autre de jazz. Ainsi la contrebasse, instrument trop souvent injustement confiné au rôle d’accompagnateur, a-t-elle été mise à l’honneur. En première partie, Laurène Durantel a interprété avec le pianiste David Violi des œuvres de Beethoven, mêlant humanité, beauté formelle et énergie. La seconde partie a associé le très reconnu pianiste brésilien Leonardo Montana au contrebassiste Thibaud Soulas, né à Lamaguerre et passé par de longs séjours à New York et La Havane. Ces deux musiciens de talent ont offert des improvisations à partir de thèmes empruntés aux grands noms du jazz. La modeste église s’est trouvée ainsi transfigurée par ce dialogue entre ces instrumentistes, en cette belle soirée baignée d’une douce lumière d’été. Le public, venu nombreux, a récompensé d’applaudissements nourris la performance des musiciens. La soirée estivale s’est prolongée par le vin d’honneur habituel accompagné de produits du terroir offerts à la dégustation et à la vente par des producteurs locaux.