Le Festival 2018 – 15 ans !

Nous sommes très heureux de vous accueillir cet été pour l’édition 2018 des Musicales des Coteaux de Gimone, qui sera construite autour la dualité entre deux formations particulières : le quatuor à cordes et le piano. Les compositeurs ont de tous temps livré leurs pensées les plus profondes, les plus intimes, parfois les plus complexes, à ces deux piliers de l’expression musicale. Tandis que le pianiste représente l’individu par excellence, avec sa liberté, sa fantaisie et sa solitude, le quatuor à cordes est l’image parfaite d’une société vivant en harmonie, chacun de ses membres ayant une fonction spécifique et vitale au sein du groupe.

Le concert d’ouverture illustrera cette dualité avec deux œuvres « testaments » du plus encyclopédique des compositeurs, Beethoven, auteur de 32 sonates pour piano et de 16 quatuors à cordes : la sonate opus 111, le quatuor op.130 et la « Grande Fugue », œuvres d’envergure quasi-métaphysique.

La clarinette rejoindra le quatuor pour le concert du dimanche 8 juillet à l’abbaye de Boulaur, avec les deux plus beaux chefs-d’œuvre écrits pour cette formation : le quintette avec clarinette de Mozart et celui de Brahms. Nous sommes ravis d’accueillir le clarinettiste Pierre Génisson, qui rejoindra le Quatuor Zemlinsky, cher au cœur des Musicales !

Le concert du mardi 10 juillet à Villefranche d’Astarac, dédié à la musique française, commencera par deux triptyques pour piano seul : les Estampes de Claude Debussy et Gaspard de la Nuit de Ravel, inspiré de poèmes d’Aloysius Bertrand.

Le quatuor rejoindra le piano pour le Quintette de César Franck en seconde partie, sommet de lyrisme et de passion du compositeur d’origine belge, installé à Paris.

La Schubertiade finale aura lieu à Betcave -Aguin, avec un programme plongeant au cœur de l’intimité schubertienne : les quatre impromptus op.90 pour piano seul et le sublime quinzième quatuor en sol majeur, datant respectivement en 1827 et 1826, peu avant la mort du compositeur en 1828.

Nous nous réjouissons d’accueillir Enrico Rava à la trompette, Bruno Ruder au piano, Thibaud Soulas à la contrebasse et Sangoma Everett à la batterie pour un concert de Jazz dans le cadre idyllique du château de Karabé le samedi 7 juillet.

Beau festival 2018 et au plaisir de vous retrouver cet été !

FRANÇOIS DUMONT
Directeur artistique du Festival