top of page

Le mot du directeur artistique

Romantisme tardif et Modernité

 

Nous sommes particulièrement fiers de célébrer ensemble les vingt ans des Musicales, vingt années de passion, d’émotions et de découvertes !

 

Un concert exceptionnel aura lieu à cette occasion le 17 juillet au château du Karabé, pour la clôture du festival.

 

Cette édition s’ouvrira en majesté à Boulaur avec le Requiem de Fauré, interprété par le Chœur de l’Opéra national du Capitole.

 

Dans la continuité des éditions précédentes, la programmation de cette année se concentre sur les œuvres du romantisme tardif, lorsque les compositeurs créent un langage éminemment personnel, avec l’affirmation d’écoles nationales : Fauré en France, Dvořák et Smetana pour ce qui deviendra la République Tchèque, Brahms en Allemagne, Tchaikovsky en Russie.

 

Mais les Musicales ont aussi un regard résolument tourné vers le futur, avec deux créations mondiales d’œuvres de la compositrice française Sophie Lacaze et du compositeur anglais Christian Mason, qui viendront spécialement au festival présenter leurs œuvres lors d’une journée consacrée à la création le 15 juillet.

 

Nous sommes très heureux d’accueillir la soprano Helen Kearns, l’altiste Juliette Danel, le Quatuor Pražák, le violoncelliste Guy Danel, le Choeur de l’Opéra national du Capitole, sans oublier le duo de Tango Sergio Cruz - Olivier Manoury qui nous emmèneront dans les sphères vibrantes du Tango argentin !

Screen Shot 2020-01-11 at 15.33.29.png

François Dumont

Directeur artistique du festival

bottom of page